• Très belle facture lithographiée pour ce commerce installé quai Pierre Scize.

    On pouvait trouver dans cette boutique des graines bien sûr, mais aussi du sel, des huiles de noix et d'olive, du miel, des sardines, du savon, etc, etc ...

    Ce quartier autrefois industrieux, à conservé son alignement de façades plus ou moins vieillotes, et accueille surtout près de 25 boites de nuits, et sept restaurants.

    Autres temps, autres préoccupations...

    Pin It

    votre commentaire
  • Cette carte patriotique met en scène le Kayser qui vient de subir un magistral échec lors de l'offensive du
    4 au 6 août 1914, qui lui aurait permis une percée vers l'Est de la France, via Sedan et Verdun)

    On remarquera que la devise Allemande "Deutschland über Alles" à été malicieusement détournée en "L'Allemagne en dessous de tout"

     

    La Position fortifiée de Liège comptait 12 forts ceinturant la ville à une distance de 7 kilomètres. Construits en béton dans les années 1890, ils accueillaient un armement puissant et une forte garnison de 30 000 à 50 000 hommes.

    Les Allemands avaient totalement sous-estimé les effectifs de la garnison de Liège, ils tentèrent donc une attaque-surprise, sans préparation d'artillerie. L'effet de cette stratégie fût désastreux puisque sur les six brigades engagées, une seule parvint à passer l'obstacle au prix de lourdes pertes.

    Suite à cet échec, le commandement suprême allemand décide d'envoyer à la rescousse des premiers 39 000 hommes engagés, une armée de siège de 60 000 hommes. Cette armée sera opérationnelle à partir du 10 août. À partir de ce moment commence le ballet infernal pour les forts, qui sont bombardés à outrance, un par un, jusqu'à reddition ou destruction.  Le dernier fort, celui de Hollogne, se rend le 16 août.

    Sur Wikipedia : Le siège de Liège

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Pauli Ebner est née à Vienne en 1873. Elle reçut une éducation artistique à l'école privée de peinture Strehblow.  

    En 1912, elle a été admise dans l'Association des Artistes autrichienne en tant que membre.

    Elle a illustré de nombreux livres pour enfants, livres d'image et peint de nombreuses cartes postales pour différents éditeurs. Son thème préféré était les petits enfants, surtout les filles. Elle a signé ses dessins habituellement comme "Pauli Ebner" ou "P. Ebner ".  

     

      Иллюстратор Pauli Ebner (387 работ)

     

    Иллюстратор Pauli Ebner (387 работ)

     

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Hier vendredi était jour d'ouverture pour ce traditionnel évènement commercial et populaire.

     

    Son histoire débute avant le début de l'ère chrétienne sous l'égide de Jules César qui pensait que les moments dédiés à l'échange et au commerce, étaient les meilleurs garants de paix pour la capitale des Gaules.

    Lyon a été de tous temps un carrefour stratégique, favorable aux échanges commerciaux. Sa position de ville marchande est confortée sous Charles VII (1403-1461). Celui-ci, après avoir « bouté » les anglais hors de son royaume, récompense Lyon pour sa fidélité, en lui accordant le privilège de tenir deux foires par an, de 6 jours chacune. Louis XI (1423 - 1483) augmente cette faveur, en accordant à la ville la tenue de quatre Foires au cours de l'année, d'une durée de 15 jours chacune.

     Sous Louis XI, Lyon devient une ville franche. Ceci contribuera beaucoup à façonner la ville que nous connaissons aujourd'hui. Ceci permet par exemple aux étrangers (sauf les anglais !) de circuler librement et sans contrainte pendant la durée de la Foire de Lyon. A cette occasion, les marchandises ne sont taxées ni à l'entrée, ni à la sortie du royaume de France.

    La Foire de Lyon disparait à la fin du Moyen Âge. Elle ne renaîtra qu'en 1916, à un moment tragique de l'histoire où l'Europe est plongée dans la Première Guerre mondiale. Édouard Hérriot, alors tout jeune Maire de la ville souhaitait concurrencer la Foire de Leipzig. La rivalité entre salons allemands et français ne date pas
    d'aujourd'hui...

     Cette Foire de Lyon nouvelle formule s'appelle alors "Foire aux échantillons", où sont exposées les nouveautés issues du commerce et de l'industrie française. La Foire de Lyon s'adresse au grand public et aux professionnels. Ils sont alors jusqu'à 2000 exposants présents pendant un mois complet. Lyon vit alors entièrement au rythme de sa foire qui s'expose en différents lieux :Cours de Verdun, Quai tête d'Or...

     

      

     

    Ce n'est qu'en 1918, qu'un site permanent conçu

     pour accueillir la Foire de Lyon voit le jour.

    Le Palais de la Foire, alors surnommé « le peigne »

    s'installe le long du Rhône en bordure

    du Parc de la Tête-d'Or. Il est inauguré en

    grandes pompes par Raymond Poincaré,

    président de la république.

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Enfin, en mars 1985 la Foire de Lyon s'installe sur le nouveau site Eurexpo à Chassieu.

     Voir aussi le site de la Foire:  L'histoire de la Foire de Lyon

    Pin It

    votre commentaire
  • Je veux parler ici d'une honorable tradition tombée en désuétude avec la fin du service militaire obligatoire (supprimé par Jacques Chirac en 1995).

     

    Cette tradition consistait à organiser une fête magistrale pour célébrer le fait qu'il ne restait plus que cent jours à tirer avant le retour à la vie civile.

    Quelques semaines avant la date, un faire-part humoristique, sous forme de carte postale comme ici, ou de faire part de deuil était envoyé à la famille, amis, villageois, pour recueillir un peu d'argent. C’était la fête  des « Libérables », puisqu'elle avait  lieu à cent jours de la « libé », la fin du service militaire. Le père cent est symbolisé, aussi, par une locution : "La Quille bordel !",  Bien que l'origine de cette locution ne soit pas parfaitement établie, il est probable qu'elle provienne-vers 1900-  du verbe quiller (sic!) voulait dire partir et jouer aux quilles signifiait s'enfuir où les quilles désignaient les jambes.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • "Voyons Louis, tiens té coume y faut et n'fai po d'grimaches..."

    Cete phrase s'adresse t-il au fermier ou au beaudet d'icelui ?

    Toujours est-il que cette carte postale nous parle d'un petit métier aujourd'hui disparu, le fermier partant à la ville pour vendre son lait, et une jarre de crème fraiche.

    Un temps ou il suffisait de quelques vaches pour faire vivre un foyer.

    Pin It

    votre commentaire
  • Billet de 50 centimes émis par la Chambre de Commerce de Rouen en 1920, imprimé sur un papier filigrané "aux abeilles" il représente le port de Rouen et son transbordeur . La série comptait 3 valeurs: 0.50F, 1F et 2 F.

    Billet Rouen 1920 
    Dès les premiers coups de canon de la première guerre mondiale les monnaies métalliques, et notamment les monnaies d'argent, disparurent en raison de la thésaurisation préventive.

    L’absence d’espèce métallique de faible valeur gêne considérablement le commerce et l’industrie à une époque où presque tout est payé en numéraire.

    Certaines entreprises commencent à avoir du mal à payer régulièrement le salaire de leurs employés, faute d’appoint. Afin de lutter contre le phénomène, la Banque de France autorise dès le 15 août 1914, les Chambres de Commerce à émettre des coupures de deux francs, un franc et cinquante centimes, estampillées à leurs couleurs. Les sommes émises sont conservées en dépôt-garantie à la Banque de France.

    Ces bons étaient facilement falsifiables car leur graphisme était souvent sommaire; Imprimés sur du papier ordinaire, ils s'usaient très rapidement.  

    Après plusieurs années de substitution progressive, un projet de loi fut examiné et voté le 22 janvier 1925 prononçant le retrait de ces monnaies de substitution  encore en circulation.

    Pin It

    votre commentaire
  • Les premières élections départementales auront lieu les 22 et 29 mars 2015.

    Le simple bon sens n'étant plus suffisant pour départager les ceusses qui ambitionnent de nous représenter, j'ai ouvert une fois de plus La plaisante sagesse Lyonnaise pour (re)découvrir la philosophie de nos braves canuts en la matière:

    C’est pas les belles paroles qui font cuire la soupe.

    Pour faire son chemin faut de l’honnêteté et de l’habileté. L’honnêteté, c’est de tenir ses engagements. L’habileté, c’est de jamais en prendre.

    Dans tout cuchon de monde, que ce soye à la Chambre ou à la vogue, y a toujours plus de pieds que de cervelles.

    Sagesse Lyonnaise

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Journal Illustré des Deux Mondes, paraissant tous les dimanches.

    1er numéro le1er juillet 1888, hebdomadaire de 8 pages, avec des dessins de mode, des broderies, des publicités, un roman. Un patron était également inclus à la parution une fois par mois.

    France Mode presse 1900

    Pin It

    votre commentaire
  • Belle carte d'enfants partant en promenade à dos d'âne dans les parcs de la cité thermale.

    Vichy promenade âne enfants

    Pin It

    votre commentaire