• Les numéros de Noël de l'Illustration

    Les numéros spéciaux de l'Illustration sont aujourd'hui très recherchés, et en particulier les numéros de Noël ou l'Illustration déployait tout son art. Le premier numéro est sorti en 1866.

    Ce numéro, préparé tout au long de l'année, mobilise plus de deux cents ouvrières uniquement pour assurer les collages intérieurs !
    La livraison gratuite de ce numéro, à ses abonnés, constitue un manque à gagner pour L'Illustration, mais qui est compensé par le recrutement de nouveaux lecteurs, attiré par cette incroyable recherche artistique.
    Vendu à perte, L'Illustration offre alors une véritable prime à ses abonnés.
    L'actualité est exclue de ce numéro qui ne comporte que des gravures, des contes, romans, nouvelles ou poèmes, choisis parmi ce qui se fait de mieux à l'époque. Les illustrations en taille douce (!), estampes hors texte et tiré à part pour être ensuite collés dans le magazine, fac-similés d'aquarelles, expliquent l'engouement des collectionneurs pour ces numéros encore aujourd'hui très recherchés.

       http://richet.christian.free.fr/illustration/ill1.jpg

    Source: L'illustration

    Pin It

    2 commentaires
  • Petit moment de détente au camp de Mailly

    Le Camp de Mailly est situé à l'est la commune de Mailly le Camp, sur les départements de l'aube et de la Marne. Créé en 1902, il fut très utilisé lors de la première guerre mondiale, en particulier pour équiper et entrainer le corps expéditionnaire russe en 1916.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Superbe? enfin n'exagérons rien, le pauvre, il a subi les pires outrages du temps (taché, déchiré, galeries de vers...)  et il se présente à nous en bien piètre condition. Mais son examen s'avère des plus instructifs.

    Rédigé le 4 ventôse An II (22 février 1794), à Saint Pierre d'Albigny district de Chambéry, département du Mont Blanc (actuelle Savoie), c'est un brevet de satisfaction attribué par les hommes du Bataillon de Grenadiers de la Côte d'Or au citoyen Henri François LAMBERT, qui servit "avec le Zèle et le courage d'un vrai Républicain" en sa qualité de Lieutenant colonel dudit bataillon de volontaires.

       Bataillon-grenadier-cote-d-or-1.jpg

     

    Il est rappelé que Lambert fut élevé au grade de Général de Brigade à l'Armée du Rhin le 3 février 1794

     

       .Cachet-Lambert.jpg

    Au centre de ce superbe cachet de cire rouge,

    une e grenade surmontée d'un bonnet phrygien,

    et la  devise "Liberté, égalité ou la mort"

     

     

     

    Enfin les subordonnés de Lambert ont apposé leur signatures sur le document pour faire foi de certificat (Précieux en ces temps-là ou il n'était pas rare de se voir condamner à l'échafaud sur la foi de témoignages parfois douteux ...).

     

    Une pièce exceptionnelle, d'un intérêt historique certain, malheureusement en bien trop mauvais état. Mais vous connaissez bien votre Papivore maintenant, il ne va sûrement pas laisser perdre ce témoignage d'un passé glorieux ...

    Pin It

    votre commentaire
  • Cette carte nous montre l'activité traditionnelle de récolte de  la résine de pin. La coulée de la sève est provoquée par le gemmage, opération qui consiste à blesser le pin pour en récolter la gemme ou résine.

    L'invention du gemmage remonte à l'époque gallo-romaine, mais le procédé se généralisa dans les landes de gascogne à partir de 1840. 

     

    Pus d'informations sur le gemmage: http://fr.wikipedia.org/wiki/Gemmage

    Pin It

    votre commentaire
  •  Un centre ville bien animé avec ses grands magasins.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Cette belle en-tête de facture montre un moulin et sa machine à vapeur qui animait différentes machines, le tout sous l'égide d'une allégorie ailée.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • De Dion-Bouton est un constructeur français d'automobiles de qualité, d'autorails et de moteurs

    La société, fondée en 1883 par le comte nantais Jules-Albert de Dion, le fabricant de jouets scientifiques Georges Bouton et son beau-frère Charles-Armand Trépardoux, est à l'origine de l'essor de l'automobile. L'entreprise s'implanta rapidement à Puteaux au quai National, renommé  quai De Dion-Bouton aujourd'hui

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Pin It

    votre commentaire
  • Curieusement, la femme assise est la même que celle de l'en-tête SERVIEU-HOULES, le reste de la gravure est lui différent

    Pin It

    votre commentaire
  • "Comme noblesse, ancienneté oblige", telle est la devise de cette entreprise qui présente un large aperçu de son savoir-faire dans la sculpturer et les travaux d'art funéraire.

     

     

    Pin It

    votre commentaire