• Pépinières de la Chapelle à CESANCEY-GEVINGEY Jura

    Belle découverte à la bourse multi-collections de Mâcon !

    Les en-têtes de courrier ou factures polychrome sont rares car elles furent peu utilisées dans la mesure ou les multiples passages pour obtenir les couleurs renchérissaient considérablement le prix de revient d'un objet, somme toute utilitaire donc sans vocation artistique à-priori.

     

    illustration art nouveau viticulture

    Un petit mot quand même sur l'activité de cette société aujourd'hui disparue.

    Les Pépinères de la Chapelle produisaient des plans de vignes Américaines et Franco-Américaines. Un brin d'historique :

     

    La viticulture européenne était basée sur la culture des espèces de Vitis vinifera L avec ses propres racines. Le mode de propagation des plants de vigne était le bouturage et la plantation directe qui consistait à planter directement des sarments de la variété désirée de Vitis vinifera.

    A la fin du XIX è  siècle, avec l’arrivée du phylloxéra en Europe, cette viticulture commença à disparaître progressivement. Le phylloxéra ravagea le vignoble européen en quelques années.

    Le phylloxéra était un insecte qui s’attaquait à toutes les espèces de Vitis Vinifera. Il fallait trouver une solution à ce problème, puisque la méthode de plantation traditionnelle ne fonctionnait pas.

    La solution arriva du même endroit que le ravageur : l’Amérique. En 1869, au Congrès Mondial Vitivinicole de Beaune (France), on présenta quelques vignes américaines qui apparemment n’étaient pas affectées par le phylloxéra.

    Immédiatement, des chercheurs comme Couderc, Millardet et Grasset, Richter, Castell, Paulsen, Teleki… se mirent au travail et commencèrent à étudier sur ce sujet. Beaucoup des porte-greffes actuels doivent leur nom à ces chercheurs.

    En croisant des variétés américaines entre-elles ou avec les variétés européennes qui restaient, on obtint les vignes américaines ou porte-greffes de vigne résistantes au phylloxéra comme Vitis Rupestris, Vitis ruparia, Vitis berlandieri….

    Cf: Source

     

     

     

     

     

     

    « Bonne et heureuse année 2017 en cartes postales anciennes.
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :